Guillaume Corneille

BIOGRAPHIE

Guillaume Corneille

"De ma vie, j'en ai fait une belle journée colorée"

Guillaume Cornelis van Beverloo, dit Corneille, est né à Liège (Belgique) en 1922. Il fait des études de dessin à la Rijksakademie d’Amsterdam (1940-1943). Sa première exposition personnelle est organisée en 1946 au Het Beerenhuis à Groningue puis il s'installe à Paris définitivement à partir de 1950.

"Peintre autodidacte", graveur, sculpteur, Corneille fut un artiste à contre-courant en opposition constante avec le classicisme et les mouvements théoriques. Expérimenter, inventer, imaginer sans règle ni contrainte, telles sont les dynamiques fondatrices de son Oeuvre.

C'est dans cette perspective qu'il est l'un des cofondateurs du mouvement CoBrA en 1948. Asger Jorn, Christian Dotremont, Joseph Noiret, Corneille, Alechinsky et quelques autres recherchent des formes artistiques libérées des normes et des conventions. Ils s'inspirent de l'art préhistorique, de l'art naïf, de la calligraphie et aspirent à une "spontanéité irrationnelle". Pour eux, la nécessaire renaissance de l'expression artistique de l'après-guerre doit provenir de l'inconscient collectif et retrouver l'immédiateté de la pensée, y compris dans une forme de régression psychique.

Au début des années 60, Corneille revient à une « Nouvelle Figuration ». L'artiste réalise alors des oeuvres extrêmement colorées dont les formes sont le plus souvent soulignées par des cernes noirs. Son art évoque un monde personnel et imaginaire, un univers peuplé de fleurs, d’oiseaux et de femmes.

De 1980 à 1987, Corneille participe aux nombreuses rétrospectives consacrées au mouvement Cobra en France et à l'étranger. .