Evènements

Julieth Mars Toussaint - Pêcheurs

35-37 rue Vivienne, 75002 Paris.

Espace d'exposition au RDC, veuillez sonner à l'interphone Vivienne Patrimoine.

Nouvelle série "pêcheurs" de 12 toiles à partir du 13 novembre.

CHANGEMENT D'ADRESSE

A partir du lundi 2 juin 2014, Corbel Gallery est tranférée au 35-37 rue Vivienne, métro Bourse, 75002 Paris

Nous effectuons des travaux pour vous accueillir dès la rentrée 2014 dans un nouvel espace d'exposition.

D'ici là, nous pouvons vous proposer un rendez-vous privé pour vous présenter une oeuvre, dont vous pouvez vérifier la disponibilité et les caractéristiques sur ce site.

Vous pouvez nous joindre tout l'été au 0143125000.

Agathe Lemaire Thalazac - Délire Baroque

Formée aux Beaux-Arts dans l’atelier Yankel, Agathe Lemaire Thalazac commence à peindre en 1969. Elle vit et travaille à Paris.

Comme Satie et Kandinsky, elle abolit toute classification, toute hiérarchie qu’imposent les fonctionnaires et leur triste regard sur l’art, leur référence absolue étant l’argent et les lois du marketing. Etant apolitique, elle s’inscrit dans la lignée des bauhausiens, qui sont Tristan Tzara, Hans Arp, Hans Richter, Franz Marc, Paul Klee, Kandinsky et sa sonorité jaune. Les sons ont une correspondance avec les couleurs.

A ce titre, on lui doit notamment la pièce de théâtre lyrique l'Appel de la Pompe à Feu, donnée au Sudden Théâtre (Paris) en 2009, sur une musique de Paolo Furlani. Elle a par ailleurs exposé à de nombreuses reprises à Paris et chez Holly Salomon à New York. Elle a créé des tapis pour la manufacture Saint-Jean à Aubusson et dessiné des broches de chats pour la maison Arthus-Bertrand.

Pour son exposition personnelle intitulée Délire Baroque, Corbel Gallery présente une sélection d'huiles sur toile et dessins de grand format ainsi qu'une série de 6 broches de chats réalisées par la Maison Arthus-Bertrand.

VERNISSAGE LE JEUDI 17 AVRIL

Nathan Chantob - Sang Concession

Découvrir la peinture de Nathan Chantob se traduit en une expérience physique et émotionnelle. Ses portraits conjuguent une écriture puissante et une palette qui donne à la couleur son expressivité.

Agé de seulement 22 ans, il a été présenté lors de la très sélective manifestation MAC PARIS en novembre dernier et s’attaque à sa première grande exposition en galerie parisienne. Un artiste à suivre…

Exposition de 29 huiles sur toile (2012 - 2014) du 4 mars au 12 avril.

Julieth Mars Toussaint

Oeuvre « gwada », réminiscences classiques, visages aux profils de raku ou de statuaire africaine, Julieth continue ses métamorphoses et dissout le portrait de genre dans le portrait de rue.

De Belleville à l’île papillon, son écriture tend vers une jeunesse éphémère, une modernité risquant de disparaître, et sa palette continue d’emprunter la voie vers une lumière solaire et revitalisante.

L'exposition est prolongée jusqu'au 18 janvier.

Michel Four

Corbel Gallery présente une exposition atypique et invite pour l’occasion un peintre dont l’appétit de vie est sans cesse grandissant, lui qui compte une soixantaine d'expositions dans toute la France et à l'étranger.

Michel Four n’a plus d’interrogations sur ses modèles ou ses sujets : il partage avec elles des instants saisis, des voyages et leurs attentes parfois bouleversantes, des passions vaporeuses et charnelles.

Ce peintre et sa chaleur comme évidente se rencontre aussi dans les rouges vénitiens, rehaussant ses portraits brossés d’un trait vif et assuré.

Son travail d’abstraction des paysages, dans une palette très vive et des teintes volcaniques, donne des compositions où la nature s’offre aux nuances du crépuscule et au mouvement d’une voûte céleste changeante, allongeant la perspective.

Nous exposons une sélection très dense de 38 toiles où le peintre associe la peinture à l’huile, l‘acrylique, les pigments purs et la matière.

Un très jeune peintre intègre la collection permanente

Jeune artiste émergent, Nathan Chantob a suivi une formation de peintre illustrateur à l'institut Saint-Luc de Tournai, mais c'est avant tout son goût pour l'art de rue qui pose les bases de son travail.

De ses portraits imposants, il extrait une énergie pure et ineffable qui crée un impact immédiat. Contrairement à bon nombre de ses contemporains, Nathan abîme et tourmente ses "gueules" de stars. C'est le difficile dialogue entre la personnalité d'un garçon discret de 21 ans qui s'affirme et une créativité qui prend de la consistance.

Une peinture franche mais qui ne livre pas sa vérité au premier coup d'oeil, elle interprète formes et volumes pour s'inscrire peu à peu dans un style personnel et se détacher du sujet.

Nous voulons prolonger et partager avec vous ce grand coup de coeur, en accompagnant (avec patience...) l'envol d'une carrière.

"The Yoke" & "The Land of Queens" par Thomas Dorn

Pour "The Yoke", Thomas Dorn et l'artiste yogini Isabelle Derigo illustrent la sensualité et les états de conscience dans le yoga, qui s'intègre et répond à des scènes spontanées, amoureuses ou totalement débridées : le corps est un lien avec son environnement magique.

Dans la série du « jeu spontané », nous avons une passion particulière pour ces grands tirages extravagants et futuristes, qui devraient rester comme un témoignage artistique de l’inénarrable festival « Burning Man », chaque été au Nevada.

Pour « The Land of Queens », Thomas nous rapporte les histoires de reines venues d'un autre univers. Les tirages sont marqués par l'intrusion du surnaturel. Le photographe met l'emphase sur des détails improbables qui font sa signature : c’est un appel au large et une vision intime du fantastique.

ANA : Couleurs Musicales

Du 16 avril au 18 mai, le projet "Drawin Muzik" de notre artiste permanente Ana dévoile les dessins (technique mixte) où l'artiste exprime sa sensibilité à la musique.

Fruits d'une démarche audacieuse de "peinture automatique", Ana a collaboré avec des musiciens professionnels, en studio ou concert, tels que le saxophoniste Lionel Martin ou le quartet du compositeur Gérard Maimone.

Corbel Gallery présente également une dizaine de toiles. Depuis sa première exposition solo de janvier 2012, nous avons vu évoluer son geste affirmé et sa composition spontanée, qui met au défi ses talents d'improvisation.

Mais c'est aussi et surtout la traduction des mélodies en couleurs qui inscrit Ana dans la continuité d'une expression contemporaine tout en ajoutant du rythme et du souffle à ses compositions.

Enfin, nous présentons le film d'un Muzik Tube réalisé à la maison d'arrêt Villefranche-sur-Saône l'été dernier. Après le Tube réalisé dans la galerie-même en 2012, cette séance video permet d'apprécier le talent grâce auquel Ana transmet un lien social et surtout un autre regard sur soi-même, où chacun réapprend à utiliser son imagination et sa créativité.

Exposition Fabrice Fanjoux

Du 20 mars au 13 avril, Fabrice Fanjoux investit la galerie avec plus d'une vingtaine de travaux récents : peintures, gouaches, dessins, sculptures.

Exposition Michel Four à Luxembourg

Du 24 janvier au 24 février, le peintre Michel Four expose ses toiles à Luxembourg. 

« Qui la voit une fois s’en énamoure pour la vie et ne la quitte jamais plus, ou s’il la quitte c’est pour bientôt la retrouver, il se désole de ne point la revoir. De ce désir d’y retourner qui pèse sur tous ceux qui la quittèrent elle prit le nom de Venetia, comme pour dire à ceux qui la quittent, une douce prière : « Veni etiam », reviens encore ». Luigi Grotto Cieco d’Hadria, le 23 août 1570.

Vernissage du 22 novembre 2012 : Julieth Mars Toussaint à la Corbel Gallery

Aux graffitis de rue s’invitent des visages en forme de masques primitifs aux regards nets, mélancoliques et bienveillants. Entre violence du geste et douceur, Julieth Mars Toussaint fait virevolter le regard et chavirer les sens. L’oeuvre se construit sous nos yeux, on imagine bien l’artiste dans son atelier manier son pinceau franchement. Africanisme et tons tropicaux, Julieth Mars Toussaint honore les grands chefs d’oeuvres, les odalisques de Manet ou Ingres, en même temps que sa terre natale : la Martinique. Sa peinture renferme ce qu’il aime, tant de choses qu’il a appris à aimer avec le pinceau. Julieth ne parle pas pour son art mais au contraire son art parle pour lui.

"Ballade" d'été n°5 : Quand Matisse conçut la Chapelle du Rosaire à Vence

Entre 1948 et 1951, Henri Matisse se lance dans un projet encore inédit : construire une chapelle à son image, façonnée en tous points par l’artiste, de l’architecture à la décoration en passant par la création d’objets de culte. Il ne pouvait être une autre ville que celle de Vence pour accueillir un chef d’œuvre du Maître, qui a aimé cette ville et l’habita plusieurs années. L’inauguration de la Chapelle eu lieu en 1951 après un travail acharné…

« Cette œuvre m’a demandé quatre ans d’un travail exclusif et assidu, et elle est le résultat de toute ma vie active. Je la considère malgré toutes ses imperfections comme mon chef-d’œuvre ».

En haut à gauche : façade de la chapelle ; en haut à droite : fresque à l’intérieur de la Chapelle représentant la Madonne et l’enfant Jésus. En bas : lithographie de 1950 titrée « La Grande Vierge », issue de la collection Mourlot. Cette œuvre est signée de la main de Matisse et présentée à la galerie.

Rendez-vous le 22 novembre

Ailleurs... Voilà où nous emmène avec lui Julieth... Alors laissez-vous porter et rendez-vous le 22 !

Julieth Mars Toussaint

« Si la couleur est sa source, sa vérité n’est pas une doctrine. D’ailleurs, il n’est de libre que quelqu’un qui va vers quelque part. C’est parce qu’il a conscience de la profondeur des choses, de la béance du chaos, de cette philosophie qui excuse tout, écrase tout, que sa peinture découle avant tout d’une intuition qui se fait action. »

Découvrez l’exposition consacrée à Julieth Mars Toussaint du 13 novembre au 8 décembre.

Le vernissage se tiendra à la galerie, le 22 novembre à partir de 18 h.

"Ballade" d’été n°4 : Kees Van Dongen, le prodige de Monaco

Kees Van Dongen, le peintre des mondains s’installe à Monaco en 1949. Quelle ville plus chatoyante aurait-il pu choisir comme refuge?

L’artiste est connu pour son goût du luxe et des belles femmes, ce dont il ne se cachait pas.

En 1964, il fait le portrait de Brigitte Bardot sur une affiche lithographiée au sein des ateliers Mourlot et destinée au musée Galliera.

 

« Le secret de mon succès ? Peindre les femmes plus minces et leurs bijoux plus gros.»

 

C’est là-bas qu’il finira sa vie, presque anonymement au sein de l’élite monégasque. Mais Monaco n’est pas une ville ingrate et rend hommage au grand Maître au Nouveau Musée National depuis cet été, présentant une collection de ses plus belles créations.

 

A gauche, Nouveau Musée National de Monaco,

A droite, affiche lithographiée de la collection Mourlot, présentée à la galerie,

titrée « Portrait of Brigitte Bardot, Musée Galliera », 1964,

76.8 x 52 cm,

600 euros.

Rendez-vous à Fotofever !

Du 4 au 7 octobre 2012, Corbel Gallery met le feu à FOTOFEVER Bruxelles à l'espace Tour & Taxis et présentera sur le stand G5 :

-DORNDERIGO (The Yoke) & Thomas DORN (Extra T)

-Olivier DASSAULT (Abstractions)

-Olivier PINCHART (Versailles)

Mais aussi Chen Man, Marc Riboud & Bert Stern.

Si vous souhaitez recevoir une invitation de notre part, merci d'adresser votre demande à global@corbel.eu ou au 01 45 61 15 50 / 06 03 12 04 71 en indiquant svp votre nom et votre adresse email.

"Ballade" d’été n°3 : 1962, Picasso nous raconte l’atelier de la Californie

En 1955, Picasso s’installe avec sa compagne Jacqueline Roque, sur les hauteurs de Cannes, dans le quartier de la Californie.

Il demeure dans une somptueuse bâtisse de 1900, la Villa Fénelon qu’il rebaptise la Villa Californie. La vue imprenable sur la baie de Cannes, l’architecture exceptionnelle du bâtiment et son jardin luxuriant séduisent l’artiste qui établit en ces lieux son atelier.

En 1956, il crée sa toile « l’Atelier de la Californie ». De plus en plus convoitées, les hauteurs de Cannes ne conviennent plus à Picasso, il quitte la villa en 1961.

Un an plus tard, il rend hommage à sa période cannoise par son œuvre lithographiée « Côte d’Azur ».

C’est une vision haute en couleur que nous offre Picasso, inspiré par l’œuvre du grand Maître Matisse : « Travail et Joie ».

 

En haut à gauche : Picasso dans son atelier de la Villa Californie.

En bas à gauche : œuvre sur toile, « Atelier de la Californie », 1956.

A droite : lithographie « Côte d’Azur », de 1962, issue de la collection Mourlot. Lithographie présentée à la galerie.

Olivier Dassault illumine le nouveau siège d'Altran

Corbel Gallery est particulièrement fière d'annoncer l'accrochage de "Pointillisme" d'Olivier Dassault, superbe photographie abstraite en 5 panneaux qui décore le bureau de M.Philippe Salle, Président-directeur général du groupe Altran. Elle fut vendue début 2012 lors d'une présentation à la galerie.

Le groupe de conseil et d'ingénieurie, leader mondial, inaugure un nouveau siège high-tech à Neuilly-sur-Seine et démontre par ce choix artistique que l'innovation dans son métier s'accompagne d'un goût pour l'expérimentation graphique.

Les lumineuses abstractions qui jaillissent de l'objectif d'O.D. ne pouvaient trouver un espace d'exposition plus adéquat.

Nous tenons à saluer la collaboration du studio Olivier Dassault qui a rendu possible cette acquisition et en particulier Mme Chantal Dusserre-Bresson.

Corbel Gallery présente son Show Mourlot

Jean-Pierre Corbel a le plaisir de vous convier à un apéritif de rentrée

Jeudi 20 septembre 2012 à partir de 18h30. RSVP global@corbel.eu

L’occasion de découvrir ou revoir des lithographies des tirages du plus célèbre lithographe, ami des plus grands artistes du XXe ainsi qu’une sélection d’affiches vintage : Matisse, Léger, Picasso, Braque, Chagall, Le Corbusier, Cocteau, Giacometti…

Corbel Gallery, c’est aussi et toujours la rencontre d’artistes d’aujourd’hui dont l’innovation graphique nous interpelle et qui voyageront avec nous cette année (Bruxelles, New York…) : Kuroda, Four, Mars Toussaint, Fanjoux, Dorn, MG.Masson, ANA.

"Ballade" d’été n°2 : 1962, Marc Chagall immortalise la baie des anges

Fernand Mourlot brosse le portrait d’un Marc Chagall amoureux du Sud, qui n’hésite pas à mettre son art au service de sa ville de cœur, Nice.

 

“Jean Médecin, le maire de Nice, avait demandé à Chagall une affiche pour sa ville, comme il l’avait fait pour Matisse quelques années plus tôt. Il a accepté mais, ne sachant au juste que faire, quoique plein d’idées, il a exécuté treize gouaches pour dire au maire :

“Laquelle voulez-vous ?”.

Finalement, celui-ci a fait un choix de très bon goût, la Sirène de la baie des Anges c’est une très belle affiche que Chagall a lithographiée lui-même et où il a écrit : “Nice, Soleil, Fleurs”, suivis de son nom en plus petit.”

 

Couleurs vives et naïveté du style, Chagall offre une vision enchanteresse de la baie des anges, pour rendre hommage au Sud de la France et au paysage niçois.

Cette affiche lithographiée fait partie de la collection permanente de la galerie.

Il s’agit d’une pièce rare, dédicacée de la main de Chagall à son ami Pierre Quoniam, ancien directeur du musée du Louvre de 1972 à 1978.

"Ballade" d’été n°1 : La chapelle Saint Pierre à Villefranche-sur-Mer

Nous ne pouvions penser autrement cette rentrée qu’en mettant à l’honneur la collection Mourlot et de nombreuses pièces rares, de Picasso, Matisse, Chagall, Cocteau, Van Dongen... Une réunion des grands Maîtres qui s’annonce comme un voyage imaginaire à sillonner la côte d’Azur, Menton, Monaco, Nice, Vence, Villefranche, Vallauris. Amoureux du sud, ils en ont capté la lumière et y ont réalisé des chefs d’œuvres. Lors de notre "ballade" d’été , nous partageons avec vous notre carnet de route afin de vous emmener chaque semaine découvrir quelques lieux d’exception…

 

1957, Jean Cocteau se met à l’œuvre : les merveilles de la Chapelle Saint Pierre à Villefranche-sur-Mer. Fernand Mourlot raconte l’aventure de son ami, Jean, à la Chapelle Saint Pierre : "Dans sa jeunesse il avait vécu à l’hôtel Welcome à Villefranche et il avait vu la petite chapelle située juste en face, de l’autre côté du quai, cela l’avait frappé sans qu’il sans doute. Pensant à la décoration murale, il lui est venu à l’idée que, si on pouvait restaurer cette chapelle Saint Pierre, ce serait une chose épatante, et il la décorerait. Il m’avait parlé de cette idée, je lui avais répondu :

- Ce serait magnifique, bravo !"

En haut : photo de la façade de la chapelle et affiche lithographiée de Jean Cocteau "la Chapelle Saint-Pierre à Villefranche-sur-mer". Affiche représentant l’ange qui descend délivrer Saint Pierre de sa prison des mortels et lui confier la clé du paradis (œuvre certifiée Mourlot et présente dans la collection permanente de la galerie).

En bas : Jean Cocteau dans la chapelle, devant l’objectif du célèbre photographe Marc Riboud, en 1957.

L'exposition Pop Art se prolonge jusqu'au 4 août

L'accrochage met à l'honneur des artistes vivants reconnus internationalement, qui représentent des valeurs sûres pour l'avenir, en particulier Robert Indiana.

Nous présentons notamment la dernière édition disponible sur le marché (9/9) de la sculpture HOPE en acier inoxydable.

Cette exposition thématique vous donne l'occasion d'acquérir des pièces en sérigraphies numérotées et/ou signées, peintures, sculptures pour des budgets de 500 à 250 000 €.

Une documentation est disponible pour chaque oeuvre et sur son prix (cotations...). N'hésitez pas à nous contacter à global@corbel.eu ou au 06 03 12 04 71.

Exposition Pop Art du 22 mai au 30 juin 2012

Lichtenstein, Warhol, Wesselmann, Indiana, Ramos, Katz...

Entre fascination et ironie vis-à-vis des symboles de la société d'abondance, ces artistes ont célébré le véritable classicisme contemporain.

Abolition révolutionnaire de toute hiérarchie des genres, détournement ambigu de l'objet quotidien qui devient objet d'art, cette culture de l'image dans l'image répond aux préoccupations avant-gardistes d'après guerre et libère un regard distancié et critique sur l'esthétique.

Corbel Gallery est fière de présenter des pièces d'exception qui font déjà l'Histoire, dans le cadre de l'exposition "Making money is art..." du 22 mai au 30 juin.

En outre, cette exposition permet également de découvrir les dernières créations de Fabrice Fanjoux, ANA & Thomas Dorn/Isabelle Derigo, à qui nous avons respectivement consacré une exposition personnnelle en 2011-2012.

Des artistes qui exploitent cet héritage et lui insufflent une créativité très personnelle.

Jean-Pierre Corbel a également conçu et signé ses propres oeuvres.

VERNISSAGE LE JEUDI 7 JUIN 2012

Matisse / Picasso, l'affiche traitée comme une oeuvre d'art

Au cœur d’une saison culturelle qui met à l’honneur Henri Matisse et Pablo Picasso (« l’Aventure des Stein » à Paris puis New York, « Matisse, paires et séries » au centre Pompidou), Corbel Gallery et Les Deux Etangs s’associent pour vous présenter les plus belles affiches lithographiées à partir d’oeuvres originales des deux Maîtres et imprimées par Mourlot.

Une occasion unique d'acquérir des pièces vintage, chargées d'histoire, qui ne seront plus imprimées. Les plus remarquables ont intégré les collections permanentes des plus grands musées du monde.

Nous vous invitons à découvrir cette exposition dans les salons du Tir aux Pigeons (Les Deux Etangs), Bois de Boulogne, Route de l'Etoile, 75016 Paris.

En vignette, l'affiche conçue en "after" à partir de la toile "le Rêve" de Matisse pour une exposition au Pavillon Vendôme d'Aix en Provence.

Comme en témoignait l'exposition du centre Pompidou, l'artiste y manifeste son goût prononcé pour les motifs des blouses roumaines.

Les 24 affiches exposées au Tir aux Pigeons sont en vente, vous pouvez

-vous adresser à l'accueil de l'établissement

-contacter la galerie au 01 45 61 15 50 à partir de 12h (du mardi au vendredi) ou 14 h le samedi

-demander Augustin Genuini  au 06 03 12 04 71

pour toute demande.

Exposition "Arts premiers et monnaies primitives" du 3 au 10 avril

Un rendez-vous exceptionnel avec Monsieur John Giltsoff, l’un des plus grands collectionneurs au monde, qui présentera quelques pièces autour de la thématique de l’échange et de la monnaie.

Une belle occasion de réunir les professionnels du patrimoine autour de moyens d’échange venus des civilisations lointaines. Jean-Pierre réunit son cœur de métier et sa passion des collections, en présentant de très rares objets où l’argent incarne de nombreuses fonctions, l’art restant la plus belle des monnaies.

Les belles histoires de Michel Four

Michel Four, le peintre atypique qui a conquis Paris depuis Aurillac, invite au voyage dans une œuvre narrative, où son trait vif et sa palette très personnelle saisissent des instants volés : l’innocence d’une nudité ou l’insouciance d’un geste qui rappellent la part de rêve qu’une femme lui a offert.

Sa peinture n’est jamais figée dans des thèmes, au contraire il offre une vision des émotions immédiates et y donne le rythme de ses rencontres, avec une rare maîtrise des styles et de l’équilibre de ses toiles.

Exposant dans le monde entier, il réalise au printemps 2011 « La Crucifixion », triptyque monumental pour l’Eglise Saint-Pïerre de Vic-sur-Cère, avant que Paris ne lui rende hommage à la mairie du VIe pour une rétrospective de 40 ans de peintures, en plein coeur de Saint-Germain-des-Prés. Début 2012, il exposait au musée d'Aurillac, puis sera présenté par Corbel Gallery à Luxembourg et Miami.

A l'occasion de sa rétrospective parisienne, un ouvrage de collection a été tiré à seulement 100 exemplaires numérotés et signés, accompagné d'une lithographie originale (numérotée à l'identique).

Paint' Tube in situ avec Ana Fernandes

Vous êtes cordialement invités à une performance interactive en peinture...

Revêtez une blouse, choisissez votre pinceau et vos couleurs et entrez dans le cercle du Paint' Tube, pour un dialogue spontané entre vos touches colorées et le trait (de caractère) de notre chère Ana.

Une expérience captivante in situ à l'occasion du décrochage de l'exposition, vous serez les artistes de la galerie pour une œuvre originale qui portera votre signature.

Vous découvrirez alors l'autre côté du miroir : rompue à cet exercice d'observation et d'improvisation, Ana se montrera capable au seul trait noir de rehausser, lier, amplifier, concevoir une oeuvre globale à partir d'éléments hétérogènes.

Plus d'infos sur http://www.anafernandes.net/paint_tube.html

Présentation des photos abstraites d'Olivier Dassault

Après la rencontre du 24 janvier, les lumineuses abstractions d'Olivier Dassault sont en exposition permanente à la Corbel Gallery, une exclusivité à Paris.

Chen Man entre à la Corbel Gallery

Acclamée à Londres, New York, Moscou, Tokyo, mise à l'honneur au MoCA de Shanghai et emblème de "China Design" en 2008 au Victoria & Albert Museum de Londres, Chen Man, née en 1980 à Beijing, est déjà la photographe chinoise la plus courue dans l'univers du design et de la mode.

Plébiscitée pour l'esthétisme foudroyant de ses œuvres et son traitement très sophistiqué des corps de mannequin-poupées qui l'inspirent, elle est l'une des créatrices les plus prometteuses de la révolution numérique.

Nous sommes subjugués par "Red Crest.2", introuvable en France, de ses effets de transparence au volume impressionnant des motifs, dans une trame baroque.

Exposition Ana Fernandes

Du 26 janvier au 18 février.

Vernissage le jeudi 26 à partir de 18h.

Corbel Gallery met à l’honneur une jeune plasticienne guidée par le défi artistique et le besoin d’instantanéité dans sa création.

Du 26 janvier au 18 février 2012, Ana Fernandes investit la Corbel Gallery avec des travaux d’atelier et le fruit de la performance artistique organisée le 17 janvier 2012 : à l'occasion du dîner des voeux 2012 de clubpatrimoine.com, les membres de l'Institut interprofessionnel ont exprimé leur créativité sur un Paint Tube et le résultat est étonnant et très coloré.

The Last Sitting - Exposition des dernières photos de Marylin

Du 8 au 24 décembre

Présence à Miami Art Basel / Miami beach.

Du 1er au 4 décembre 2011 : Présence à Miami Art Basel / Miami beach.

The Yoke - Exposition Dorn Derigo

Du 8 au 26 novembre

Aki Kuroda intègre la collection Corbel Gallery

novembre 2011

Visite de Sophie et Bernard Lavilliers à la Corbel Gallery

Sophie et Bernard Lavilliers

Exposition Fanjoux

Octobre 2011

Exposition Fanjoux à New York.

22 septembre 2011 (18h) : Exposition Fanjoux à New York, Mourlot Gallery, 16 east 79th Street.