Le Corbusier

BIOGRAPHIE

Le Corbusier
Charles-Édouard Jeanneret-Gris, né le 6 octobre 1887 à La Chaux-de-Fonds, et mort le 27 août 1965 à Roquebrune-Cap-Martin, plus connu sous le pseudonyme Le Corbusier est un architecte, urbaniste, décorateur, peintre et homme de lettres de nationalité suisse, naturalisé français en 1930. C’est l’un des principaux représentants du mouvement moderne. En 1900, il entame une formation de graveur-ciseleur. Son professeur de dessin le dirige vers l’architecture en 1904 et le pousse à réaliser sa première villa à l’âge de dix-sept ans. Il conçoit les bases en 1918 du purisme. Il définit le sens du nouveau mouvement qu’il invente dans leur revue L’Esprit Nouveau. C’est au lancement de cette revue en 1920 qu’il utilise pour la première fois son pseudonyme « Le Corbusier ». Tout en pratiquant son métier d’architecte, il mène une réflexion théorique sur l’urbanisme, par des projets qui provoquent de violentes polémiques. Il est connu pour être l’inventeur de l’Unité d’habitation comme une réflexion théorique sur le logement collectif. « L’unité d’habitation de grandeur conforme » sera seulement construite au moment de la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale en cinq exemplaires tous différents : à Marseille, Briey-en-Forêt, Rezé près de Nantes, Firminy et Berlin. Elle prendra valeur de solution aux problèmes de logements de l’après-guerre. Sa pensée envisage dans un même bâtiment tous les équipements collectifs nécessaires à la vie : garderie, laverie, piscine, école, commerces, bibliothèque, lieux de rencontre. À partir de la crise économique de 1929, Le Corbusier va concentrer sa réflexion théorique sur l’organisation de la concentration urbaine. Il meurt le 27 août 1965, à l’âge de 77 ans, au cours d’une baignade en Méditerranée à Cap Martin et y est enterré.