Kees Van-Dongen

BIOGRAPHIE

Kees Van-Dongen

Kees Van Dongen naît le 26 janvier 1877 dans la banlieue de Rotterdam.

A 16 ans déjà, il entreprend des études de peinture à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Rotterdam. De 1892 à 1897, il fréquente le quartier rouge portuaire et peint pour l’essentiel des matelots et prostitués, son Œuvre se présente tel le reflet de la réalité sociale.

Il entretient par ailleurs un lien fort avec Paris qui accueille déjà à l’époque de grands noms comme Matisse, Picasso ou Braque. 1904 marque un tournant considérable dans sa carrière puisqu’il expose au salon des Indépendants et rencontre Maurice de Vlaminck et Henri Matisse. Un an plus tard, en 1905, il prend part au salon d’Automne s’inscrivant parmi les Fauves. Après la première guerre mondiale, il s’installe près de Boulogne et fréquente les milieux privilégiés.

En Octobre 1941, il participe avec sept écrivains français au voyage politique organisé par Goebbels, le ministre de la propagande au sein du troisième Reich. Un choix qui vaut à l’artiste quelques considérations peu glorieuses auprès de la critique moderne.

Il décède le 28 mai 1968 à Monaco où, après un peu plus de 40 ans, le Musée National de la ville lui rend hommage et consacre à l’artiste une large exposition.