Henri Matisse

BIOGRAPHIE

Henri Matisse
Henri Matisse, né le 31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis et mort le 3 novembre 1954 à Nice, est un artiste-peintre, dessinateur et sculpteur français. Il fut le chef de file du fauvisme. Pablo Picasso le considérait comme son grand rival et néanmoins ami. Il commence sa vie professionnelle comme clerc de Maître du Conseil à Saint-Quentin. À 20 ans, à la suite d’une crise d’appendicite, il est contraint de rester alité et découvre alors le plaisir de peindre. Dès son rétablissement, tout en réintégrant l’étude, il s’inscrit au cours de dessin de l’école Quentin de La Tour destinée aux dessinateurs en textile de l’industrie locale. En 1890, Henri abandonne définitivement les études de droit pour se consacrer à la peinture. C’est en 1896 que Matisse expose ses œuvres pour la première fois au Salon des Cent et au Salon de la Société nationale des beaux-arts. Il commence à s’intéresser à la peinture impressionniste qu’il découvre en 1897. Au Salon d’automne de 1905, l’accrochage des œuvres de Matisse, Albert Marquet, Vlaminck, Derain et Kees Van Dongen provoque un scandale par leurs couleurs pures et violentes posées en aplat. Le critique Louis Vauxcelles compare l’endroit à une « cage aux fauves ». Matisse devient le chef de file du fauvisme. En 1925, Matisse est nommé chevalier de la Légion d’honneur. En 1945, une grande rétrospective est organisée au Salon d’Automne. En 1952 a lieu l’inauguration du musée Matisse du Cateau-Cambrésis, sa ville natale. Il réalise la gouache découpée La Tristesse du roi, tableau « plus proche même de la peinture classique que Matisse ne l’a jamais été…, son dernier autoportrait…, le portrait d’un vieillard». Henri Matisse est enterré au cimetière de Cimiez