Fernand Leger

BIOGRAPHIE

Fernand Leger
Fernand Léger, né le 4 février 1881, à Argentan et mort le 17 août 1955, à Gif-sur-Yvette, est un peintre français. Il fut peintre de cartons de tapisseries, cartons de vitraux, décorateur, céramiste, sculpteur, dessinateur et illustrateur. « Pionnier du cubisme », « paysan de l’avant-garde » ou « cubiste », il a été l’un des premiers à exposer publiquement des travaux d’orientation cubiste, même si on a parfois qualifié son style de « cubiste ». Dès 1903, Léger partage un atelier avec le peintre André Mare. En 1907 il est très marqué par la rétrospective consacrée à Cézanne qui oriente définitivement sa peinture. La même année, il découvre le cubisme de Picasso et de Braque. Il peint en 1909 La Couseuse, qui ouvre sa période cubiste. Pourtant, dès Nu dans la forêt (1909-1910), Léger propose un cubisme personnel. Il se distingue des Montmartrois en imposant un cubisme non pas intellectuel mais visuel. En 1924, Fernand Léger se rapproche des puristes et participe à la revue L’Esprit nouveau. Il pratique, selon Louis Vauxcelles, le « tubisme ». Déboîtés, les volumes géométriques ne sont plus statiques et indissociables, mais autonomes, créant entre eux un antagonisme dynamique. Il s’éloigne des thèmes intimistes et traditionnels de Braque et Picasso, et peint des sujets contemporains Au début des années 1950, Fernand Léger participe à la décoration de l’église du Sacré-Cœur, construite dans un quartier ouvrier d’Audincourt. Léger a dirigé plusieurs écoles de peinture. Il a été le maître de Neşet Günal et a formé de nombreux élèves qui ont diffusé ses idées dans tout l’art du XXe siècle À Biot, le Musée National Fernand Léger lui est consacré et expose la plus grande collection de ses œuvres.